Le D de Dear Santa

Depuis que mon frère et moi connaissons le secret de Saint-Nicolas – vous savez bien, la clé – il n’y a plus que Père Noël qui passe à la maison. Noël est vraiment ma période préférée de l’année. Les amis veulent encore vite fixer un rendez-vous avant la fin de l’année et on peut profiter de l’ambiance des marchés de Noël et d’un bon chocolat chaud, si ce n’est d’un Amaretto. J’aime rentrer à la maison le soir en hiver après le travail, allumer les lumières du sapin et m’affaler dans le canapé sous une petite couverture. Je regarde avec plaisir les films de Noël mielleux sur Netflix.


Cette année pour la première fois, je vais participer à la fermeture collective sur mon projet. Dans le cas d’un travail fixe au sein d’une entreprise, ces jours de congé sont souvent offerts. Le département RH communique au préalable les jours pris collectivement et le nombre de jours qui peuvent être planifiés librement. En tant que consultant, nous devons simplement utiliser nos propres jours de congé dans une telle situation. Lorsqu’on planifie des vacances durant l’année, on ne sait pas encore où on travaillera à la fin de l’année. Que faire donc dans le cas où on n’a plus de congé et/ou de RTT ?

Unique Career demande une certaine flexibilité pour les jours de fermeture collective. En effet, la flexibilité fait partie du descriptif de fonction. Heureusement, tout se passe généralement bien. Pensons par exemple à un pont qui tombe un lundi ou un vendredi et qui permet de profiter d’un long week-end. Si votre entreprise ferme vraiment ses portes durant plusieurs semaines en été ou en hiver, c’est évidemment différent. Unique Career ne vous obligera pas à prendre vos congés. Si une fermeture collective de longue durée ne vous arrange vraiment pas, ils peuvent vérifier si une mission de remplacement est possible pour la période en question. Ils ne savent bien entendu pas dire à l’avance avec exactitude en quoi consistera la mission, ni préciser sa localisation géographique.

Pour ma part, cela m’arrange. Je sais d’expérience qu’en fin d’année, il me reste toujours des jours de congés et ce sera le cas cette fois aussi. Ces dernières années, j’ai toujours continué à travailler sur mes projets pendant les vacances de Noël. Maintenant que j’y pense, ces 3 dernières années, c’était systématiquement et par hasard chez Alken-Maes. Ce qui fut l’idéal pour rattraper d’éventuels retards, étant donné que c’était plus calme puisque les collègues étaient en congé. L’ambiance au travail était également géniale. Tout le monde était de bonne humeur. Chez Alken-Maes, nous avons d’ailleurs fêté le Ugly Christmas Sweater Day (un jour de fête qui devrait être reconnu officiellement) le 3e vendredi de décembre.  Selon la tradition, chacun enfila sa tenue la plus laide. Pour ma part, j’ai porté un pull de Noël différent chaque jour, car dans l’intervalle j’en ai déjà un certain nombre. Et ne parlons même pas de ma collection de chaussettes de Noël ! Bon j’avoue, je les porte durant toute l’année ...